samedi 31 janvier 2015

Appel au patriotisme lancé aux Congolais de France

Au-delà de nos appartenances politiques, tous les Congolais de France qui partagent les opinions de l'opposition sont concernés par cet appel. En effet, la République Démocratique du Congo, notre pays, a grandement besoin de notre amour patriotique en ce moment précis.

Ne vous posez pas des questions, agissez dans l’urgence car la maison brûle. Après les massacres des adeptes des Bundu dia Kôngo, les viols des femmes à l’Est de la République, les assassinats et les arrestations arbitraires, la perte d'au moins 8 millions de Congolais dans les différentes guerres, les massacres de Beni, les emprisonnements des opposants, le pouvoir s’en prend maintenant aux populations qui descendent dans la rue pour défendre leurs droits. Il est temps de mettre fin à notre souffrance qui a trop duré. C'est maintenant que le changement doit s’accomplir.

Nous, Congolais de France, saluons le courage et la bravoure des populations qui sont sorties du 19 au 23 janvier 2015 pour défendre la démocratie et le pays de Simon Kimbangu, de Kasa-Vubu, Patrice Lumumba...

Pendant des années, les Congolais de la diaspora ont tous attendu que la prise de conscience soit partagée par par les Kinois car les sièges des institutions se trouvent à Kinshasa. Ils viennent enfin de faire le choix de descendre dans la rue, et ils ont besoin de nos encouragements et de notre soutien jusqu’à la chute du régime en place à Kinshasa. Notre grande détermination nous permettra de triompher ensemble. Pour cette raison, nous devons être unis et tenir bon jusqu’à la victoire finale. Il n’y a pas de révolution sans sacrifice.

Dans le but de constituer un relais de soutien aux actions à mener pour le changement en République Démocratique du Congo, nous, Congolais de France, avons décidé d'emboîter le pas à nos compatriotes vivant en Suisse qui, à l’issue de la réunion tenue le dimanche 18 janvier 2015, à Lausanne, ont décidé de créer la cellule C41.

Par conséquent, nous décidons :
- d'encourager une cohésion réelle et de consolider une synergie des forces acquises au changement ;
- de mettre rapidement en place, en France, une cellule de réflexion, dénommée C33, afin d’apporter l’expertise nécessaire aux compatriotes qui agissent directement à l'intérieur du pays et d'accompagner le changement en République Démocratique du Congo ;
- de privilégier l'amour patriotique lors de nos rencontres, en dehors de nos partis politiques ;
- de créer un fond de soutien à nos compatriotes de Kinshasa, en prenant en charge une commune de la Capitale, afin qu'ils s’investissent davantage dans les manifestations ;
- d'apporter une contribution financière, par rapport à l’amour pour notre pays pays, allant de 20 à 1000 euros ou plus ;
- d'échanger avec les différentes cellules pour coordonner les actions à mener afin que notre pays devienne une démocratie réelle ;
- d'utiliser l'argent collecté pour faciliter le déplacement des manifestants, l’achat de l’eau pour se nettoyer le visage contre les grenades lacrymogènes ; assurer le transport rapide des blessés vers le centre hospitalier le plus proche, ainsi que l'achat des sandwichs, etc. ;
- de permettre aux organisateurs des mouvements de résistance, qui échangeront des informations entre eux, de gérer en toute transparence les différentes contributions envoyées par les membres de la diaspora ;
- d'informer les responsables des autres communes du montant envoyé afin de réduire, ou minimiser, le risque de disparition, ou de mauvaise gestion, des fonds.

Il nous faut agir dans l’urgence afin de nous garantir le succès de notre combat. Nous souhaitons que nos Compatriotes de Kinshasa s’approprient le combat que nous ne cessons de mener à l’étranger. La République Démocratique du Congo a besoin de votre contribution.

Pour plus plus d'informations :
Gaspard-Hubert LONSI KOKO
Téléphone : 00336120668
E-mail : congolaisdefrance@gmail.com