mardi 20 janvier 2015

COMMUNIQUE DE PRESSE n° 20150120/00030 relatif à la liberté, à l’égalité, à la sécurité et à la prospérité en RD Congo

Le lundi 19 janvier 2015, la situation a été très tendue à Kinshasa et dans quelques villes de la République Démocratique du Congo à cause de la volonté manifeste de la majorité présidentielle d’imposer un projet de loi électorale susceptible de repousser aux calendes grecques les élections présidentielle et législatives. Les manifestants, qui se plaignent de ne pas avoir de travail, demandent le départ du président Joseph Kabila.

Le Bureau du Rassemblement pour le Développement et la Paix au Congo (RDPC) demande salue la bravoure du Souverain primaire qu’est le peuple congolais. Ainsi l’encourage-t-il à s’élever à la hauteur des peuples ayant su arracher la dignité, la fierté et la grandeur des mains des partisans du statu quo. Ainsi lui demande-t-il de rester constamment vigilant. C’est en bravant les forces hostiles au progrès que les Congolaises et les Congolais aspireront à la Liberté, à l’Égalité, à la Sécurité et à la Prospérité.

Le Bureau du RPDC ne cessera d’agir, d’une manière ou d’une autre, en vue de la libération des populations congolaises – l’objectif primordial étant d’ouvrir les portes closes de l’évolution sociale, lesquelles donnent accès aux horizons splendides, ainsi qu’aux pâturages verdoyants du développement économique.

Le Bureau du RDPC souhaite vivement que les Congolais, quels qu’ils soient et où qu’ils se trouvent, puissent enfin jouir par la noblesse du travail et la capacité de l’intelligence, par la solidarité et la fraternité, par la tolérance et la justice, le bonheur auquel ils ont légitimement droit.

Fait à Paris, le 20 janvier 2015

Pour le Rassemblement pour le Développement et la Paix au Congo (RDPC),

Gaspard-Hubert Lonsi Koko
Porte-parole