dimanche 25 janvier 2015

COMMUNIQUE DE PRESSE n° 20150125/00033 relatif à la dignité du peuple congolais et à la grandeur de la RD Congo

D'après une déclaration d'Aubin Minaku, le président de la Chambre basse, faite dans la soirée du 24 janvier 2015, « le point de vue que l'Assemblée nationale défend devant la commission [paritaire ayant réuni des députés et des sénateurs à la suite de l'amendement de l'article 8 du projet gouvernement modifiant la loi électorale] est celui du retrait de l'alinéa contesté ». Plus précisément, la voix des députés primant en dernier ressort sur celle des sénateurs, ledit alinéa pourrait être purement et simplement rayé du texte tendant à modifier la loi N° 06/006 du 9 mars 2006, telle que modifiée par la Loi N° 11/003 du 25 juin 201.

Sachant que l'Assemblée nationale peut voter, en dernière lecture, le projet de loi électorale tel que proposé en première lecture par le gouvernement, le Bureau du Rassemblement pour le Développement et la Paix au Congo (RDPC) demande instamment aux Congolaises et aux Congolais, de l'intérieur comme de l'extérieur, de maintenir la pression par tous les moyens – pacifiques, diplomatiques, lobbying – afin de venir à bout d'un régime aux abois retranché derrière une muraille, assiégée de partout, qui doit impérativement tomber.

Par conséquent, saluant les très fortes mobilisations des Congolais de la diaspora de France, d'Allemagne et de Belgique, le Bureau du RDPC encourage les Congolaises et les Congolais à répondre massivement présents le lundi 26 janvier 2015 à l'appel à manifester lancé par les partis politiques de l'opposition.

Mu par un patriotisme enfin conscient, guidé par l'intelligence et soutenu par les forces de l'esprit, le peuple congolais, qui plus est le souverain primaire, doit surtout façonner l'argile pendant qu'elle encore humide. C'est le prix de sa dignité et de son devenir, ainsi que de la grandeur de la République Démocratique du Congo.

Debout Congolais, unis par le sort et dans l'effort pour l'indépendance ; dressons nos fronts longtemps courbés ; prenons pour de bon le plus élan dans la paix afin de bâtir un pays plus beau qu'avant et davantage démocratique.

Fait à Paris, le 25 janvier 2015

Pour le Bureau du Rassemblement pour le Développement et la Paix au Congo (RDPC),

Gaspard-Hubert Lonsi Koko
Porte-parole