dimanche 22 mai 2011

COMMUNIQUE DE PRESSE n° 20110522/018 relatif au vote des Congolais de la diaspora et au mode de scrutin présidentiel en RD Congo

Selon Radio Okapi, neuf articles sur les deux cent quarante-quatre que compte le projet de loi modifiant et complétant la loi électorale de 2006 ont été adoptés par la plénière de l’assemblée nationale du 21 mai. La majorité de députés qui sont intervenus ont surtout débattu sur la qualité des électeurs et le profil des candidats. Ainsi l’article en rapport avec la qualité des électeurs a-t-il  été adopté. Celui-ci stipule que « seuls les Congolais se trouvant sur le territoire national au moment des élections pourront prendre part au vote ». Cette disposition, constate-t-on, exclut sans aucune autre forme de procès les Congolais de la diaspora.   

Le Rassemblement pour le Développement et la Paix au Congo (RDPC) a toujours préconisé l'égalité de tous les Congolais devant la loi et la consolidation du processus démocratique, de la même façon qu'il a sans arrêt œuvré en vue de la légitimité des élus du peuple. En conséquence, si les Congolaises et les Congolais lui accordent la majorité aux prochaines élections, il octroiera non seulement le droit de vote et d'éligibilité à certaines élections aux Congolais de la diaspora, mais aussi il rétablira le mode de scrutin présidentiel à deux tours.

La Direction du Rassemblement pour le Développement et la Paix au Congo (RDPC)

Fait à Paris, le 22 mai 2011