lundi 7 mars 2011

COMMUNIQUE DE PRESSE N° 20110307/012 relatif au rapatriement des Congolais de Libye

Selon l’agence de presse Belga, les autorités de la République Démocratique du Congo ont affrété vendredi dernier un avion Boeing 727 pour effectuer un aller-retour Kinshasa-Tripoli en vue de permettre l’évacuation de 167 ressortissants congolais qui s’étaient retranchés dans la représentation congolaise dans la capitale libyenne sous le coup d’affrontements d’un soulèvement populaire.

Dans son projet de société relative à la prochaine élection présidentielle, le Rassemblement pour le Développement et la Paix au Congo (RDPC) propose déjà de saisir le Parlement d’une loi à propos, d’une part, de la possibilité du rapatriement des corps de Congolais déjà morts à l’étranger et, d’autre part, du rapatriement des corps de tout compatriote qui décédera à l’étranger. Ainsi le RDPC salue-t-il l’initiative gouvernementale et exhorte les autorités congolaises à agir de même pour rétablir dans les meilleurs délais la paix dans l’Est de la République Démocratique du Congo. Dans la même optique, le RDPC demande au gouvernement congolais de lever dans l’urgence les contraintes techniques qui pénalisent les Congolais de la diaspora sur le plan électoral, l’objectif étant de leur permettre de participer au scrutin présidentiel de novembre 2011.

La Direction du Rassemblement pour le Développement et la Paix au Congo (RDPC)

Fait à Paris, le 7 février 2011