dimanche 8 décembre 2013

Une conférence internationale pour régler la crise du Kivu

Le nord-est de la République Démocratique du Congo est en crise depuis plusieurs années. Sur ce petit bout de terre richissime, de nombreux conflits d'intérêts opposent la RDC à ses voisins, le Rwanda et l'Ouganda. Les conflits font rage, les populations fuient, souvent sous les yeux de la communauté internationale. Alors pour régler définitivement les crises qui secouent cette région d'Afrique centrale, Gaspard-Hubert Lonsi Koko, auteur de Ma Vision pour le Congo-Kinshasa et la région des Grands Lacs, propose une conférence internationale sur la paix, la sécurité, la démocratie et le développement.
Dans la région du Kivu, en RDC, des enfants font la queue pour avoir de l'eau. Photo : Julien Harneis/Flickr / cc
Pour Gaspard-Hubert Lonsi Koko, La République Démocratique du Congo est tout à fait capable de conjuguer dynamisme économique et justice sociale. Capable également de faire le choix de la paix, de la croissance et de l’Etat de droit.

« C’est en surmontant les défis de la compétitivité et de la solidarité que les Congolais bâtiront le Congo-Kinshasa du troisième millénaire. C’est en privilégiant la conception républicaine qu’ils consolideront la cohésion nationale. Ainsi feront-ils triompher la démocratie », explique cet essayiste et auteur de nombreux ouvrages.

Pour Gaspard-Hubert Lonsi Koko, il est inimaginable qu’un projet puisse être viable dans la région des Grands Lacs tant que le Congo-Kinshasa n’aura pas retrouvé sa pleine souveraineté, tant que la confiance ne sera pas rétablie entre les peuples congolais, burundais et rwandais. Les pays limitrophes ont besoin de la stabilité et du développement économique de leur grand voisin [lire la suite].

© Jolpress