jeudi 5 décembre 2013

Un projet politique pour relever la RDC

Depuis plusieurs mois, la République démocratique du Congo (RDC) fait largement parler d'elle. Au nord-est de cet immense pays d'Afrique centrale, les viols et les massacres sont le quotidien d'une population désormais habituée à la guerre et à l'instabilité de ce pays, un des plus pauvres du monde. Essayiste et auteur de nombreux livres, Gaspard-Hubert Lonsi Koko est congolais et vit en France. Dans son ouvrage « Ma Vision pour le Congo-Kinshasa et la région des Grands Lacs », il décrit son projet politique en faveur de l'avenir de son pays.
Au nord-est de la RDC, le Kivu est en guerre depuis plusieurs années. Photo : Julien Harneis/Flickr / cc


JOL Press : La République démocratique du Congo se situe à la 142ème place sur 162 en termes de développement humain. Vous notez également, dans votre livreMa Vision pour le Congo-Kinshasa et la région des Grands Lacs que 80 % de la population « survit à la limite de la dignité humaine ». Cette situation est-elle seulement la conséquence de ces 15 dernières années de guerre ?
 
Gaspard-Hubert Lonsi Koko : La catastrophique situation socio-économique que traverse la République Démocratique du Congo n’est pas seulement due à l’échec de la présidence de Joseph Kabila. Elle est aussi le résultat de l’insouciance des acteurs politiques congolais et de la mauvaise gestion de la chose publique par les différents gouvernements mobutistes et kabilistes. Il est consternant de réaliser que, depuis 1965, ce pays est géré comme une épicerie [lire la suite].
Propos recueillis par Sybille de Larocque pour JOL Press
© Jolpress