jeudi 17 février 2011

Le MLC France se veut force de proposition

Dirigé par Emmanuel Ikabanga, le MLC (Mouvement de Libération du Congo), section France, a tenu samedi 12 février dernier la première réunion des membres du nouveau bureau, avec pour but de se positionner en force de proposition au sein du parti cher à Jean-Pierre Bemba.

« 2011 est une année importante pour notre pays. L’élection présidentielle, c’est dans moins d’un an. Il est tout à fait normal que le MLC se mette en ordre de bataille. Il lui faut élaborer un projet de société qu’il aura à défendre devant les électeurs. Le MLC/France veut y apporter sa contribution en proposant des idées pour la reconstruction économique, politique et sociale du Congo », a déclaré Emmanuel Ikabanga, qui souhaite faire du MLC/France une section « à même de mobiliser les Congolais de l’Hexagone » sur les problèmes relatifs  à la situation en République Démocratique du Congo.

Souhaitant ouvrir le débat à d’autres formations politiques sur ces questions, le représentant du MLC en France a convié le président d’Union du Congo et porte parole du RDPC (Rassemblement pour le Développement et la Paix au Congo), Gaspard-Hubert Lonsi Koko, à prendre part à cette réunion.

 DU DROIT AU BONHEUR ET A LA DIGNITE DU PEUPLE CONGOLAIS


Devant une assistance attentive et passionnée, l’ancien cadre du Parti socialiste français et futur candidat à la présidentielle, M. Lonsi Koko , a présenté les grandes lignes de son programme d’action pour le Congo d’avenir. Ces propositions s’articulent autour de quatre principes fondamentaux : la liberté, l’Egalité, la Sécurité et la prospérité  (La  République Démocratique du Congo, un combat pour la survie. Ed. L’Harmattan, 2011).

« Même si l’on n’est pas d’accord sur le plan politique, cela ne nous interdit pas de discuter avec nos adversaires des problèmes qui touchent au destin de notre pays », a indiqué Emmanuel Ikabanga. Il a estimé  que le MLC pourrait y trouver matière à agrandir son champ de réflexion et enrichir son engagement politique.

Touché par cette marque de sympathie et d’amitié, le président d’Union du Congo  a remercié vivement le représentant et les membres du MLC/France de lui avoir donné l’opportunité  d’exposer l’essentiel de son projet. « Un engagement pour bâtir un Congo nouveau, prospère, grand et beau, digne de toutes les potentialités de ce pays. », a déclaré Gaspard-Hubert Lonsi Koko qui fait du droit au bonheur et à la dignité du peuple congolais le leitmotiv de son combat.

Gardant foi en l’avenir, Emmanuel Ikabanga a répondu avec panache aux questions des journalistes présents à cette réunion qui s’est terminée  par le rappel aux membres à se mobiliser pour cette campagne présidentielle qui alimente les conversations dans le landernau politique congolais. « La victoire est à ce prix », a-t-il conclu.

Robert Kongo, correspondant en France du journal "Le Potentiel"