mercredi 18 juillet 2012

Incohérence sur la situation en RDC : la charrue avant les bœufs


Lors du 19ème sommet de l’Union africaine qui s’est tenu récemment en Éthiopie, quelques dirigeants ont suggéré la mise en place d’une force neutre en vue de neutraliser les éléments du M23 et des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) qui sévissent dans la partie orientale de la République Démocratique du Congo.

Mais cette décision a révélé le manque de volonté et de crédibilité des autorités africaines dans la résolution des problèmes dont souffre le continent. En effet, à l’instar de leurs homologues de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (CEDAO) qui peinent à trouver la solution adéquate pour rétablir l’unité du Mali, les représentants de la Conférence internationale sur la région des grands lacs (CIRGL) ont confirmé, à l’issue de la rencontre du 11 juillet à Addis-Abeba, leur incapacité à décliner des mesures d’urgence s’agissant du conflit dont les dégâts collatéraux hypothèquent l’entente cordiale à travers l’Afrique orientale [lire la suite].
Gaspard-Hubert Lonsi Koko
© Jolpress